DE L’ENTREE A LA SORTIE DU SESSAD

L’admission de l'usager dans le service

Elle se fait à partir d’une notification de la MDPH.

Un premier contact est établi avec le directeur à l’initiative de la famille.

Deux bilans évaluatifs seront réalisés par le médecin et la psychologue au cours desquels seront appréciées les possibilités de partenariat avec la famille au regard de son projet pour son enfant.

Après concertation de l’équipe, le directeur fera part de la décision concernant l’admission de l’enfant. Si celle-ci est défavorable, il sera fait des propositions d’orientation vers d’autres services ou établissements. Si celle-ci est favorable, il sera formalisé le début de la prise en charge de l’enfant.

A cette occasion, vous sera remis le livret d’accueil, le règlement de fonctionnement, le document de prise en charge individuelle.

Le projet individuel

Proposé au cours de l'année scolaire de l’admission en fonction des présences de l'enfant nous permettant de procéder à son évaluation, il sera formalisé par écrit. Ce projet sera réévalué pendant l’ensemble de la durée de l’accompagnement, à partir des bilans effectués par les professionnels. Si besoin, des examens complémentaires sur le plan médical seront réalisés.

La réunion de synthèse annuelle est le moment d’évaluation du projet.

La notification MDPH définit la durée de l’accompagnement. Elle est l’élément qui formalise le renouvellement de la prise en charge ou l’orientation de l’enfant.

Les réunions de l'équipe de suivi dans le lieu d'intégration scolaire, à raison d’un minimum, à trois par an (définies avec l’éducation nationale), déterminent les modalités de collaboration entre le service et l’école, en vue de la poursuite de la scolarité en milieu ordinaire ; elles peuvent aussi envisager une orientation différente.

Les propositions d'accompagnement

Des bilans ; des consultations ; des réunions de synthèse et d’intégration scolaire ; des séances de rééducation en individuel ou en groupe (orthophonie, psychomotricité, kinésithérapie) ; des entretiens thérapeutiques individuels et des suivis psychologiques ; des accompagnements éducatifs ; un soutien des parents et de l’ensemble de la famille ; des interventions régulières auprès des milieux d’accueil.

La sortie du SESSAD

Plusieurs raisons :

  • L’âge de 20 ans révolu (agrément), éventuellement prolongé dans le cadre de la poursuite de la scolarité sous réserve de l'accord des tutelles.
  • Le départ de la famille pour une autre résidence hors périmètre de prise en charge.
  • Un projet d’orientation vers un autre établissement.
  • Un désaccord important entre l’équipe et les parents sur le projet individuel.
  • Le non respect répété du règlement de fonctionnement.
  • La décision de la famille, après en avoir informé préalablement la MDPH.